Les stakhanovistes de l'échiquier n'auront pas le temps de se reposer des tournois estivaux qu'il leur faudra dès le 26 septembre remettre à nouveau leur ouvrage sur le métier pour la conquête du titre de Champion de Corse de parties rapides.

Chaque participant repartira avec un joli cadeau : des jolis points élos "rapide" ; un ultime subterfuge pour cacher un classement élo "lent" indécent (mais on n'a jamais respecté les règles de bienséance en cachant ce que l'on ne saurait montrer en public avec un timbre poste).rire_papy

Rien de cela bien sûr, si j'ai bien compris les débats d'idées autour du développement des échecs, il s'agit de permettre aux personnes qui n'ont pas la possibilité de consacrer une semaine entière à un tournoi en cadence lente, de participer à des tournois en cadences rapides, qui s'étalent sur deux ou trois jours et de voir leur classement élo évoluer.s_rieux

Mais je ne saurais rompre mon long silence sur TravellerChess sans rendre hommage au Champion de France cadets 2010, Michael Massoni, avec une analyse perso d'une de ses parties.


Difficile de ne pas concéder des faiblesses lorsqu'on est sous pression, n'est-ce pas ?

massoni

Michael MASSONI, Champion de France cadets 2010