Il y a quelques jours encore je pensais qu'il n'y avait que l'argent pour faire courir un footballeur. Mais j'ai changé d'avis après avoir regardé à la télé le match amical de foot opposant les deux sélections féminines de la France et de la Pologne.

J'ai assisté à une rencontre où il y avait de belles phases de jeu, de l'engagement sans violence, beaucoup de volonté, de vivacité et le public du stade Bollart aussi enthousiasmé que moi.

La plupart des joueuses de l'équipe de France ne peuvent pas vivre des seuls revenus du football qui représente un loisir très prenant Elles ont fait pour certaines des études supérieures et nombreuses sont celles qui travaillent.

En parallèle à cela, j'ai été atterré de lire récemment que Samuel Eto'o allait quitter le Milan AC, où il percevait un salaire de 9 millions d'Euros par an, pour un club du Daguestan (une république russe du Caucase) qui participent au championnat de Russie où l'on ne compte plus les actes racistes du public à l'encontre des joueurs de couleur. Certes le salaire d'Eto'o est réévalué à 20 millions d'Euros (une hausse de 120% pour de tels montant c'est vertigineux !) mais, tout de même, avec un salaire de 9 millions d'Euros par an, on peut envisager l'avenir avec sérénité, et sur plusieurs générations même ! S'il voulait que les spectateurs lui balancent des bananes à la gueule, Eto'o pouvait retourner en Côte d'Ivoire, celà aurait été une vrai démarche écologique au regard du coût du transport des bananes pour la Russie.

Cette anecdote révèle que des gens riches sont prêts à endurer les plus infâmes humiliations dans le seul but de gagner encore plus d'argent. J'avoue que ça me laisse pantois, pas vous ?

La femme est l'avenir de l'homme et c'est tant mieux, même si les hommes doivent en souffrir au quotidien.

J'en viens enfin à l'actualité insulaire, dominée par la participation d'une fière délégation corse au championnat de France d'échecs. Le niveau étant très relevé et compte tenu que seules les parties des dix premiers échiquiers étant accessibles, on n'a pas grand chose à se mettre sous la dent.

Dans la position suivante, le leader de notre délégation, Antoine Cristofari, est victime d'un aveuglement tactique, sans doute imputable à une difficile acclimatation aux us et coutumes locales (tout le monde ne supporte pas le maroille trempé dans le café au petit déjeuner vomi)

 Thereze-Cristofari

Thereze-Cristofari, trait aux Blancs

 

 

Pour conclure, je suis content d'avoir rédigé ce billet après un an de silence. Une année riche d'expériences ... trop peut-être, mais j'espère avoir davantage de temps bientôt content clin d'oeil