Alors qu'Anatoly Karpov est invité à la table (des négociations) du président Ilyumzhinov, je me demande si Tolya va succomber au péché de gourmandise. Il y en a d'autres avant lui qui se sont laissé goinfrer par Kirsan.gourmand

Bon, si rien ne change à la tête de l'exécutif de la FIDE, en me promenant sur le boulevard Paoli j'ai pu constater que les Echecs, heureusement, n'attendaient pas après le résultat de ces élections pour investir l'espace médiatique : deux grandes affiches de Magnus Carlsen, icone de la marque de vêtements G-Star Raw.

Enfin, convenons que la couverture de l'Europe Echecs du mois d'octobre aurait pu figurer dans le rayon magazine de mode content_clin_d_oeil. On peut y lire un dossier qui pourra intéresser les jeunes envisageant une carrière dans le monde des échecs et un article de Léo bravo.

Voulant profiter du week-end pour commenter une des parties de Michael aux Championnat d'Europe des jeunes, je me rencardais auprès de Cyril pour savoir quelle partie choisir : "Tu n'as qu'à analyser la partie qu'il a gagnée face au MI turc ; en plus elle est courte, une vingtaine de coups je crois !" (Cyril). Banco ! me suis-je dis, ça ne devrait pas être trop long à commenter.

Et bien je me suis fourré le doigt dans l'oeil (et jusqu'au coude). La Sicilienne Taïmanov c'est du chinois pour moi (enfin, du russe). il y a autant de pièges dans cette ouverture que de déclinaisons dans la langue Pouchkine. J'ai donc décidé de zapper les commentaires d'ouverture pour me concentrer sur le milieu de jeu.

Pfff, le week-end est déjà fini et demain faut reprendre le boulot triste